Appel pour le déversement de pubs du 11 juin 2005
11 juin 2005 — publicité

Dès aujourd’hui et jusqu’au 11 juin 2005, gardez tous les prospectus reçus, publicités et courrier non adressés qui emcombrent vos boîtes aux lettres ! Le déversement aura lieu à partir de 15 h sur le terre-plain de la rue du Faubourg national. Il y aura aussi une fanfare, des jeux, un gouter permanent, de la documentation, etc.

Le CNIID (Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets), en partenariat avec RAP (Résistance à l’Agression Publicitaire) et Chiche invitent à participer le 11 juin 2005 à la troisième journée nationale de déversement des prospectus publicitaires. À Strasbourg, Attac Strasbourg (Association pour la Taxation des Transactions Financières pour l’Aide aux Citoyens) et le CREP (Collectif de Réappropriation de l’Espace Public) co-organisent cette manifestation.

Ce sont 40 kg de prospectus qui sont déposés chaque année dans chacune de nos boîtes aux lettres : gaspillage, pollution et envahissement, dont nous payons les coûts de production — dans le prix nos achats — et de traitement des déchets — dans le montant de nos taxes locales.

Parce que nous refusons notamment :

  • le gaspillage (d’énergie et des matières premières utilisées pour des prospectus souvent jetés sans même avoir été regardés) ;
  • la pollution (accroissement du volume des déchets) ;
  • le mépris de notre liberté (notre refus de la publicité, indiqué par un autocollant apposé sur notre boîte aux lettres, est peu respecté).

Nous demandons aux pouvoirs publics :

  • l’adoption d’une loi garantissant le respect des autocollants antipublicitaires comme c’est déjà le cas au Portugal, en Allemagne, à Bruxelles ;
  • la mise en place d’une taxe obligatoire pour les distributeurs, leur faisant supporter le coût réel du traitement des déchets engendrés ;
  • Un plan national de réduction de ces déchets à la source, sur le modèle de celui en vigueur à Bruxelles.

Quelques chiffres (source Ademe) :

  • 110 millions d’euros par an en retraitement des prospectus ;
  • 18 milliards d’imprimés sans adresse distribués chaque année dans les boîtes aux lettres en France ;
  • soit 1 million de tonnes de papier, dont 85 % de publicité et 15 % de journaux gratuits.

Si 5 % des Français faisaient le choix de ne plus recevoir d’imprimés publicitaires, ce seraient — entre autres — 400 000 arbres épargnés. Dés aujourd’hui et jusqu’au 11 juin, conservons notre courrier non adressé pour le déverser !

Pour lire le compte rendu de cette journée et regarder les photos : C’était comment la 3ème journée nationale de déversement des prospectus publicitaires ?


Tract d’annonce du déversement
PDF - 1.2 Mo

Affiches
PDF - 794.1 ko

Tract très très bien (recto)
JPEG - 444.1 ko

Tract très très bien (verso)
JPEG - 886.1 ko