Épitre aux Romains
29 octobre 2010 — urbanité

En 2016 le tramway arrivera à Koenigshoffen, suivi des bulldozers des promoteurs prêts à « requalifier » ce faubourg, proche du centre de Strasbourg mais encore peuplé d’ouvriers et d’employés non qualifiés. Alors pourrait disparaître sous l’acier froid des rails le 2, route des Romains, une maison squattée depuis quatre ans par ses huit habitants et leur chien, qui expérimentent une autre manière d’habiter leur ville.

Loin des logements de standing, des HLM plus chics et des éco-quartiers que promeut la municipalité, les Romains sont un rempart à la gentrification de leur quartier. Cette maison n’est pas qu’un lieu d’habitat : « La CUS voulait ce lieu vide. Nous l’avons rempli avec les nombreuses personnes qui partagent les activités qui l’animent, et ce que nous y avons mis nous rend vivants. »

C’est aussi un atelier vélo, une friperie gigantesque, une herboristerie et une cuisine accueillante. Parmi ces projets, l’imprimerie artisanale Papier Gâchette résume l’état d’esprit du lieu : « Cet atelier, c’est approximativement 7 tonnes de machines, de caractères en plomb, de papier, d’encre, d’écrans de sérigraphie, une presse taille-douce, une presse litho, des pierres, etc. Mais c’est surtout une dynamique collective, des livres publiés, un lieu ouvert où apprendre, échanger, où imprimer soi-même des affiches, des T-shirts, des pochettes de CD, des textes et des images. »

Au yeux de la CREP, les Romains sont précieux, comme l’est cet autre lieu occupé plus récemment, la Maison Mimir. La réappropriation de l’espace public face à la marchandise passe aussi par le squat des bâtiments abandonnés, ces interstices que les investisseurs n’ont pas encore « valorisés ». Pour leur donner une valeur humaine, en créant des lieux de vie ouverts sur la ville et ses habitants, sans digicode.

La CREP
Collectif de Réappropriation de l’Espace Public

Jetez voir un œil aux magnifiques productions de l’imprimerie Papier Gâchette. Expulsions expéditives : squats, bidonvilles ou habitats choisis, tous sont menacés par la LOPPSI.


JPEG - 755.9 ko

JPEG - 430.8 ko

JPEG - 187.8 ko