C’était comment la cavalcade vélorutionnaire ?
17 février 2007 — vélo

Arborant les déguisements les plus fous, environ 150 carnavaleux vélorutionnaires ont défilé pour faire la nique à l’hypocrite politique « d’éco-mobilité » du tandem municipal. Une bien belle vélorution toute en musique et par une température climatiquement réchauffée...

Nous nous étions donné rendez-vous place Gutenberg, endroit stratégique pour les sur-consommateurs désireux de faire leurs emplettes sans trop marcher, puisque qu’abritant le parking le plus central de Strasbourg. De drôle de zozos se trouvaient parmi les carnavaleux...

Super-CUS, fidèle à sa devise « vert devant, gris derrière ! », prit la défense de l’éco-pollution : se féliciter de trams et de pistes cyclables, construits ou programmés par la municipalité précédente, tout en édifiant force rocades et parkings de centre-ville, telle est sa politique !

Venu tout droit du Crétacé, le dernier des dinosaures nous exhorta à ne plus utiliser d’énergies fossiles : « Tous mes congénères sont morts dans un dérèglement climatique... Humains, laissez en paix leurs dépouilles, devenues pétrole, ou vous provoquerez une catastrophe écologique ! »

Suant à grosses gouttes, un pingouin à bicyclette tractait sur une charette l’ultime morceau de banquise, qui fondait à vue d’œil. Dans le cortège figuraient aussi l’homme aux panneaux, un biclou déguisé en 4x4, une armada d’escargots — mais, un vélo en ville va plus vite qu’une auto ! — et la petite reine de la nature, venue rendre hommage aux arbres de la forêt d’Ostwald et du parc du Kurgarten. Il y avait enfin une tripotée de vélo-cibles — trois cyclistes ont été tués par des automobilistes dans le Bas-Rhin au dernier trimestre 2006 — et bien d’autres vélorutionnaires chouettement déguisés... Même Maya l’abeille était de la fête : tout se recycle, y compris les déguisements !

Après des remerciements ironiques à nos élus, pour leur politique de communication écologiste jamais suivie des faits, nous nous élançâmes en musique, avec trombone et trompette, et au son des sonnettes et des langues de belle-mère. Le parcours consistait en une boucle autour du centre-ville : mais foin de blabla, allez voir les photos ci-dessous.

Le cortège fit plusieurs étapes : devant le musée d’art moderne et contemporain, pour une ronde des vélos en musique ; au bout de la rue de la Nuée-bleue, pour un blocage ; place de la République, pour tourner en rond — nous avions promis d’y revenir après la vélorution giratoire. Dernière halte, parking de la cathédrale, pardon place du Château, pour un cyclo-die-in en hommage aux cyclistes blessés ou tués par des chauffards. Tout au long du parcours, nous semâmes de la paille en guise de confettis biologiques.

Au bout de deux grosses heures, retour au point de départ pour assister au défilé de la collection « Eté toute l’année », la mode légère et court-vêtu, adaptée à l’effet de serre : « Le climat se réchauffe, le niveau des mers monte ? Chic, on va pouvoir se mettre en maillot toute l’année ! » Et enfin, pour conclure cette vélorution carnavalesque, avant de goûter ensemble, chaque vélorutionnaire put se défouler en écrasant des bagnoles avec son vélo !


Ecrasons les bagnoles !
AVI - 20.1 Mo

HTML - 174 octets

JPEG - 142.1 ko

JPEG - 182.3 ko

JPEG - 147 ko

JPEG - 189 ko

JPEG - 189.7 ko

JPEG - 196.6 ko

JPEG - 193.7 ko

JPEG - 151.9 ko

JPEG - 186.9 ko

JPEG - 181.6 ko

JPEG - 190.1 ko

JPEG - 186.2 ko

JPEG - 191 ko

JPEG - 89 ko

JPEG - 195.7 ko

JPEG - 192.6 ko

JPEG - 173.1 ko

JPEG - 184.8 ko

JPEG - 158.1 ko

JPEG - 157.4 ko

JPEG - 158.7 ko

JPEG - 188.5 ko

JPEG - 182.4 ko

JPEG - 165 ko

JPEG - 137.7 ko

JPEG - 99 ko

JPEG - 151.8 ko

JPEG - 192.4 ko

JPEG - 214.9 ko

JPEG - 157.7 ko

JPEG - 117.8 ko

JPEG - 146.7 ko

JPEG - 265.2 ko

JPEG - 165.6 ko

JPEG - 149.2 ko

JPEG - 296 ko

JPEG - 172.6 ko

JPEG - 121.1 ko

JPEG - 136.6 ko

JPEG - 143.8 ko

JPEG - 156.8 ko

JPEG - 167.2 ko

JPEG - 225.5 ko

JPEG - 237.2 ko

JPEG - 247.4 ko

JPEG - 172.6 ko

JPEG - 176.1 ko

JPEG - 174.1 ko

JPEG - 166.8 ko

JPEG - 158.7 ko

JPEG - 184.2 ko

JPEG - 219 ko

JPEG - 150.9 ko

JPEG - 213.4 ko

JPEG - 171.8 ko

JPEG - 216 ko

JPEG - 144.3 ko

JPEG - 205.7 ko

JPEG - 225.5 ko

JPEG - 273.7 ko

JPEG - 192.2 ko

JPEG - 176.9 ko

JPEG - 162.2 ko

JPEG - 187.2 ko

JPEG - 121.7 ko

JPEG - 166.5 ko

JPEG - 207.2 ko

JPEG - 150 ko

JPEG - 370.4 ko

JPEG - 171.9 ko

JPEG - 161.1 ko

JPEG - 117 ko

JPEG - 176.6 ko

JPEG - 166.3 ko

JPEG - 149.9 ko

JPEG - 141.6 ko

JPEG - 282.6 ko

JPEG - 253.7 ko