Comment défendre sa boîte aux lettres ?
20 mars 2005 — publicité

Face à la publicité qui vous est adressée nominativement par courrier et face à celle déposée dans vos cages d’escalier et vos boîtes aux lettres, voici comment se défendre.

Pour la publicité adressée :

  • Renvoyer à l’expéditeur sans ouvrir et sans timbrer, après avoir rayé votre nom et marqué « refusé » sur l’enveloppe. (Étiquettes disponibles - 0,2 euros les 12 plus frais d’expédition auprès de la Coop 9, rue Nationale, 56690 Lande et vent).
  • Écrire éventuellement à la société qui vous dérange pour lui demander d’arrêter.
  • S’inscrire (gratuitement) sur la liste « Stop publicité » en envoyant vos coordonnées à l’Union Française du Marketing Direct, 60, rue de la Boétie, 75008 Paris. Pour une inscription collective, demander le formulaire UFMD à R.A.P. (ou à la Coop).
  • S’inscrire (gratuitement) sur la liste orange de France Télécom auprès de votre agence.
  • Porter plainte auprès du parquet de votre domicile, ou saisir la C.N.I.L. 21, rue Saint-Guillaume, 75340 Paris Cedex 07.

Pour la publicité déposée :

  • Apposer sur votre boîte un autocollant exprimant votre refus (à faire soi-même ou à commander à R.A.P. : 0,6 euro/pce ; 1,5 euros les 3 ; 0,3 euro/pce à partir de 10 plus frais de port). En cas de non respect de l’autocollant, écrire au Ministère de l’Écologie, 20, avenue de Ségur, 75007 Paris, avec copie à R.A.P.
  • Renvoyer la publicité dans une enveloppe sans timbre à la société vantée par le prospectus ou le catalogue.
  • Déposer dans les boîtes de la Poste ce qu’elle a déposé dans la vôtre.
  • Écrire à votre receveur pour lui demander d’épargner votre boîte.
  • Envoyer la publicité au Président de la République, sans timbrer, éventuellement avec un mot de protestation.
  • Signer et faire signer la pétition « Pas de publicité dans ma boîte aux lettres », disponible auprès de R.A.P.

A voir aussi, les autocollants pour boîte aux lettres de la CREP : Autocollants anti-pub.