Sur le modèle des journées de déversement de prospectus publicitaires, voici les journées d’envoi des envelopppes T : il s’agit de conserver toutes les enveloppes de réponse issues des publicités adressées pour les renvoyer à l’annonceur le même jour, afin d’alerter sur les dégradations diverses dues à la publicité.
Découvrir des revues, des films, des sons et des livres proposés par différents médias alternatifs, proposer ou assister à des manifestation diverses, en lien avec ces voix différentes, c’est ce que permet le Kiosque alternatif.
L’AHQG veut améliorer la qualité de vie des habitants d’un quartier en mutation, en réclamant une plus grande place pour les piétons, les cyclistes, les enfants, avec plus d’espaces verts et de lieux de rencontre, et en donnant la possibilité à chacun de participer aux décisions, sans distinction d’âge, d’origine, et de situation sociale.
Un autre regard sur l’actualité strasbourgeoise : : « Presse quotidienne radicale au capital illimité d’indignation ce qui n’est pas dans le Journal est dans la Feuille de Chou. »
Ce passionnant laboratoire de recherche basé à Strasbourg, qui bosse sur l’écosystème urbain et s’intéresse, entre autres, à l’environnement urbain, à la mobilité géographique et aux temporalités urbaines...
[laturegz] n.m. (abbrev. de laboratoire de tourisme expérimental). Organisme scientifique non-gouvernemental (O.S.N.G.) fondé à Strasbourg en 1990. Il étudie les mécanismes fondamentaux de l’activité humaine connue sous le nom de tourisme et s’attache à découvrir de nouvelles façons d’aller voir ailleurs. Une mine de drôlerie, d’idées et d’invention, à se réapproprier d’urgence !
Une belle idée ! Le Grand Don est un don collectif effectué par des inconnus à d’autres inconnus, comme ça, juste pour le plaisir. Les donneurs réunissent à l’avance des objets qu’ils souhaitent offrir, et se rassemblent sur un pont, un jour donné, pour les proposer aux passants.
Un magazine magnifiquement beau et intelligent : « Le Tigre se veut doublement curieux : étonnant, et ouvert au monde. Le Tigre revendique sa singularité. Le Tigre aime le téléscopage, le décalage, l’ailleurs, l’ironie. Le Tigre cherche, dans le temps et dans l’espace, une mise en perspective de la marche du monde. Le Tigre défend un journalisme constructif, une presse indépendante inventive et non défaitiste. » En kiosques et dans les librairies.
Des milliers de cyclistes qui défilent à vélo... à poil ! et ceci simultanément dans plus de 200 villes de part le monde. Cette journée mondiale cyclonudiste, contre la dépendance à la voiture et aux énérgies fossiles et la pollution qui en découle et pour la célébration du pouvoir émancipateur de notre corps, se déroule plusieurs fois par an.
Les déboulonneurs mènent, chaque mois et dans plusieurs villes, des actions de désobéissance civile non-violentes contre l’affichage publicitaire. Ce collectif veut déboulonner la publicité de son piédestal, détruire son prestige. la remettre à sa place, pour qu’elle soit un outil d’information au service de toutes les activités humaines.
Comme leur nom l’indique, c’est en cachette que ces rigolos dégonflent les pneus des 4x4, symbole de la consommation à outrance et de l’atteinte cynique à l’environnement au nom du confort personnel... avant de prendre leurs jambes à leur cou !
Et si nous inversions le sens du tram ! Pour donner envie à tous les Strasbourgeois de s’identifier à ceux des marges, d’investir les périphéries... Parmi nos propositions : gratuité des transports, redéploiement des caméras de vidéosurveillance dans les conseils d’administration des entreprises, service municipale de compostage, crèches grand-parentales, etc.
Le « militant chercheur » livre au site Périphéries un long entretien passionnant (comme toujours). Quelques phrases :« Nous ne pouvons pas dire aux gens : “Le capitalisme va faire péter la planète.” C’est une vérité, mais tout le monde s’en fiche » Ou : « La vie se développe et les militants politiques ne font aucune confiance à la vie. Ils pensent que la vie se développe, mais ouh là là, il faut que quelqu’un l’ordonne ! » A lire et relire !
Cette association promeut et développe le concept et la pratique négaWatt pour ainsi contribuer à la protection de notre biosphère, à la préservation et au partage équitable des ressources naturelles, à la solidarité et la paix par le développement harmonieux des territoires.
Ce site n´est pas un site d´aide à la vente ou d’échange (de tels sites existent déjà), mais de don : c’est un lieu de partage où chacun peut offrir ou trouver des objets de récupération gratuits.
Comment utiliser un appareil électrique tout en faisant du sport et en économisant de l’énergie ? En modifiant un vélo d’appartement pour qu’il produise de l’électricité !
Ce site de bricolage pour la construction d’un esprit critique grenoblois produit une critique virulente et radicale des nécrotechnologies.
Le Réseau pour l’abolition des transports payants est un collectif ouvert qui lutte pour un libre et égal accès à la mobilité. Il combine réflexions théoriques et actions concrètes.
Des habitants des vingts arrondissements parisiens, souffrant des injustices du partage de la rue, de la dégradation, voire de la disparition de toute vie sociale, du vacarme et de la pollution, propose un réseau vert à l’échelle de la capitale.
RAP combat les nuisances humaines, sociales et environnementales du conditionnement publicitaire : l’affichage qui dégrade le paysage, les pollutions et gaspillages induits, l’apologie du gaspillage et des consommations d’énergie.
Peut-on aborder des sujets complexes de manière pédagogique et concise ? C’est ce que tente ce collectif à travers les brochures qu’il édite, également téléchargeables et diffusables soi-même.
Depuis 1995, ce collectif de personnes, désireuses de ne pas sombrer dans une société de technologie répressive, s’est donné pour but le retrait des caméras de vidéosurveillance, et entend être un lieu de regroupement humain pour débattre de la société dans laquelle nous souhaitons vivre.
Agenda des sorties culturelles et politiques à Strasbourg, des grosses machines officielles aux petits machins officieux que vous ne trouverez nulle part ailleurs.
TaPaGeS est un groupe de transpédégouines en colère qui luttent contre toutes les discriminations dont sont victimes les personnes LGBT (lesbiennes, gay, bisexuel(le)s, transgenre), contre l’hétéropatriarcat, et contre l’hétérosexisme. Un groupe strasbourgeois solidaire de combats plus vastes, contre toute forme de discrimination et toute forme d’oppression, ici et partout dans le monde.
Demain sera un autre jour, demain tu trouveras l’amour, demain la chance tournera, demain la vie vous sourira, demain on oubliera demain... Quand c’est qu’arrivera demain ? Demain sera toujours demain... Ô qu’ils sont nombreux les demains ! On les aime ces punks de Fabulous... Pas besoin d’être engagé, je n’ai jamais été dégagé !
Née d’une initiative citoyenne et familiale, VéloBuc défend les intérêts des piétons et cyclistes à Buc, petite ville des Yvelines : ce site et une mine d’information sur les circulations douces, la ville conviviale ou le code de la rue !
Faites un cadeau aux générations futures : abandonnez votre voiture ! Vélorution prône une action non violente mais soutenue, qui prendra fin lorsque l’automobile aura perdu une place significative dans la société et dans le paysage urbain en particulier.
La vélostation accueille les cyclistes, de tous âges et de tout niveau, désireux d’apprendre à entretenir eux-même leur vélo. Dans l’atelier, bourré d’outillage et de pièces détachées, les bénévoles sont là pour vous transmettre leur savoir.
Lors de conférences, sur le web ou à la télévision, les Yes Men pratiquent la « rectification d’identité » : ils se sont fait passer pour certains des plus puissants criminels de la planète, décideurs et représentants des multinationales, afin de montrer leur vrai visage, celui de sinistres cyniques dont la seule raison d’être est d’amasser les profits.
Une télé libre de tout groupe associatif, politique, industriel, financier, philosophique ou religieux, autogérée et bénévole, dont l’antenne est ouverte à tous, hors-la-loi de l’offre et de la demande, non-alignée, irrévérencieuse et subversive... Une télé libre de s’interdire d’interdire la querelle, la subjectivité, l’invention, la polémique, l’injure, l’innovation, le débat, la mauvaise foi, l’imagination, la dispute, la controverse, la rêverie et tutti quanti... et une télé qui se bidonne !
Aux zombies de la consommation, aux morts-vivant-e-s du précariat, aux lobotimisé-e-s de la télé, aux mutant-e-s de l’ère nucléaire, aux vigipiraté-e-s du tout sécuritaire, aux vivant-e-s du Chiapas, face à l’OMC, l’heure du Réveil a sonné !
L’AHBAK promeut une meilleure qualité de la vie dans le quartier à travers des rencontres et des échanges entre ses habitants. Elle s’intéresse au réaménagement de la place d’Austerlitz, à la mise en végétation du quartier, au logement, au code de la rue, etc.
Association altermondialiste amie. En particulier, les groupes « des mots pour tout le monde » et « décroissance » développent des réflexions et des actions chouettes.
L’association Aubette Demain est une association de défense de « l’Ilot de l’Aubette » qui réunit des Strasbourgeois préoccupés par la cession, par la ville de Strasbourg, de ce patrimoine à un promoteur privé de centres commerciaux.
Chaque année, Privacy International et ses partenaires décernent, dans une dizaine de pays, des « Big Brother Awards » aux institutions, sociétés ou personnes s’étant distinguées par leur leur mépris du droit fondamental à la vie privée ou par leur promotion de la surveillance et du contrôle des individus.
BAC et autres CRS (Clowns à Responsabilité Sociale) ont proclamé l’état de démence ! Karchérisation de la mairie de Neuilly, lutte contre l’épidémie gouvernementale de surditungunya, célébration du retour du Clémenceau, soutien au contrat nouvelle débauche... : les clowns viennent en aide aux grands de ce monde dont la tâche est si difficile.
La BAP est un site d’actualistés qui informe sur les actions antipub francophones et les encourage. Il a été créé en automne 2003, suite au premier barbouillage d’envergure dans le métro parisien.
Le site Car Free France fédère l’ensemble de la lutte contre l’oppression automobile et propose de nombreuses alternatives en termes de mobilité et d’urbanisme : en référençant les sites français critiques vis-à-vis de l’automobile ; en relatant les expériences prouvant l’incapacité de l’automobile à assurer un transport viable et durable des personnes et les expériences urbanistiques prouvant que la ville sans voitures est possible et souhaitable ; en recensant les utopies urbaines sans voitures afin de les promouvoir et les appliquer.
Cette association promeut la création graphique et artistique basée sur la critique de la société de consommation et la promotion d’alternatives. Elle diffuse une revue annuelle Casseurs de pub et un journal bimestriel La Décroissance tiré à 45 000 exemplaire.
Coopérative de diffusion, Co-errances développe des stratégies alternatives de diffusion pour la multitude de collectifs, d’associations, d’auteurs, de réalisateurs qui entrent en résistance/existence, qui inventent, produisent des œuvres (revues, livres, films documentaires et de fiction, productions audio, photographies, ou œuvres multimédia) qui refusent obstinément d’adhérer au conformisme du marché. On y trouve des perles, notamment les films de Peter Watkins.
Le CADR 67 est une association de promotion du vélo qui se veut à l’écoute de tous et prône le respect de tous les usagers ainsi que le partage équitable de la rue. Elle mène des actions pour améliorer les conditions de déplacement à vélo, tant sur le plan technique qu’au niveau comportemental, et promeut l’utilisation du vélo sous toutes ses formes comme moyen de déplacement.
Le site de l’Institut d’études économiques et sociales pour la décroissance soutenable rassemble des textes de référence sur le sujet, et passe également l’actualité quotidienne au crible de la critique décroissante.
Mes bien chers frères, mes bien chères soeurs, l’heure est venue de communier touTEs ensemble pour célébrer la sainte croissance.
Ekopedia est un projet d’encyclopédie pratique traitant des techniques alternatives de vie. L’encyclopédie est gratuite, écrite coopérativement et son contenu est librement réutilisable.
Les guérilleros burlesques de la 67ème section de l’internationale anarcho-pâtissière : « L’internationale pâtissière entend assassiner par le ridicule toutes les célébrités mondiales se prenant spectaculairement au sérieux. » Dixit Noël Godin, porte-parole.
Le site des Infokiosques propose des « brochures subversives à lire, imprimer, propager » et invite à créer des infokiosques, c’est-à-dire des lieux d’information autogérés.